Précarité énergétique : De la privation de sens au pouvoir d’agir

Qui imagine aujourd’hui vivre sans énergie ? On en a besoin pour tant d’aspects du quotidien. La précarité énergétique touche pourtant un ménage sur cinq en Belgique. Le 27 avril, les Equipes Populaires organisaient à Namur un colloque sur la précarité énergétique et les dispositifs d’accompagnement en Wallonie avec, à l’appui, des témoignages et le récit de pratiques de terrain.

La précarité énergétique : une réalité inquiétante qui touche 21,3% des ménages en Belgique ! Cela veut dire que plus d’un ménage sur cinq consacre une part trop importante de son revenu disponible aux dépenses énergétiques. Ou bien se prive de chaleur, renonce à cuisiner, … Ces privations ont des conséquences sur toutes les dimensions de la vie. Dans un « chez soi » glacial, on vit mal chaque instant ; on ne peut pas inviter ; on ne peut pas faire de projets… Anatoly Kontsybovskiy, comédien/auteur au Théâtre des Travaux et des Jours (TTJ), l’exprime au travers d’un Slam touchant.

Une étude récente réalisée par le RWADE (Réseau wallon pour l’accès durable à l’énergie) en collaboration avec RTA (asbl Réalisation, téléformation et animation) et le RWLP (Réseau wallon de lutte contre la pauvreté) met en lumière des pistes pour améliorer l’accompagnement des ménages concernés. Aurélie Ciuti, coordinatrice du Rwadé a présenté les résultats de cette étude.

Des services existent pour accompagner les ménages en situation de précarité énergétique. Lesquels ? A quels besoins répondent-ils ? Que pensent les usagers de ce qui leur est proposé… ou imposé ? Et les professionnels de ces services, quel est leur point de vue ? Raymond Lepère, secrétaire fédéral aux Equipes Populaires du Luxembourg, Françoise Caudron, secrétaire fédérale aux Equipes Populaires de Liège, Dorothée Minot, responsable du service social SLSP Logis Châtelettain et Stéphanie de Tiège de l’asbl Empreintes, nous ont fait part de leurs expériences de terrain. Ecouter, construire un savoir avec les personnes qu’elles rencontrent et non pas se placer en tant qu’expert omniscient, favoriser les échanges de pratiques et les partenariats entre les différents acteurs de terrain... Voici là deux éléments qui ont été soulignés avec insistance par les participants.

Une analyse sera publiée prochainement sur notre site. En attendant voici quelques sources :

Reportage "L’énergie de mon logement , je maîtrise"

Des groupes énergie pour redonner du pouvoir aux personnes.

La fédération des Equipes Populaires du Luxembourg propose des modules d’animation « trucs et astuces » pour réduire la facture énergétique et invite les participants à analyser leur consommation électrique. Mais la fédération ne se limite pas à donner des trucs et astuces comme l’explique Raymond Lepère, secrétaire fédéral de la fédération des Equipes Populaires du Luxembourg « C’est bien de dire aux gens de faire des économies sur leur facture électrique ou de chauffage mais quand on habite dans une passoire énergétique… On cherche à faire pression sur le politique pour qu’il y ait un juste équilibre entre le prix du loyer et le bien loué ».

Intervention d’Aurélie Ciuti, coordinatrice du réseau wallon pour l’accès durable à l’énergie (RWADE). "Précarité énergétique et restriction du sens de la vie – Quels dispositifs d’action ?"

Intervention de Françoise Caudron, secrétaire fédérale aux Equipes Populaires de Liège "Travail collectif sur les questions d’énergie et de logement"

Intervention de Stéphanie de Tiège de l’asbl Empreintes "Comment augmenter le POUVOIR D’AGIR des publics en situation de précarité énergétique ?"

Intervention de Dorothée Minot, responsable du service social SLSP Logis Châtelettain "Service énergie logement au coeur des quartiers"

Consultez l’interview d’Aurélie Ciuti, coordinatrice du réseau wallon pour l’accès durable à l’énergie (RWADE) réalisée par Renouvelle.be, site d’information sur l’énergie durable.

Une expo à découvrir sans faute : « L’énergie, un droit pour tous ? », accessible jusqu’au 30 mai dans les locaux du Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (rue Marie-Henriette 12, 5000 Namur).
JPEG - 1.2 Mo

Les œuvres exposées ont été réalisées par des participant-e-s aux groupes Ecowatchers (Empreintes) et de groupes « Énergie » (RWADE et RWLP).