Groupe

ateliers confé­rences gesti­cu­lées

12 jour­­­­­­­nées de travail collec­­­­­­­tif pour créer votre confé­­­­­­­rence gesti­­­­­­­cu­­­­­­­lée, seul.e ou à plusieurs, de manière indé­­­­­­­pen­­­­­­­dante ou en tant que travailleur ou membre d’une asso­­­­­­­cia­­­­­­­tion 

3 jour­­­­­­­nées de présen­­­­­­­ta­­­­­­­tion des projets devant un public.

Un nombre de jour­­­­­­­nées suffi­­­­­­­santes pour prépa­­­­­­­rer des anima­­­­­­­tions qui suivront les confé­­­­­­­rences gesti­­­­­­­cu­­­­­­­lées pour inter­­­­­­­­­­­­­ro­­­­­­­ger dyna­­­­­­­mique­­­­­­­ment les spect’ac­­­­­­­teurs et éven­­­­­­­tuel­­­­­­­le­­­­­­­ment provoquer l’ac­­­­­­­tion collec­­­­­­­tive.

Une confé­­­­­rence gesti­­­­­cu­­­­­lée, c’est quoi ?

A l’in­­­­­ter­­­­­sec­­­­­tion entre le théâtre et la confé­­­­­rence acadé­­­­­mique, l’objet gesti­­­­­culé a pour propriété essen­­­­­tielle de mêler sous une forme narra­­­­­tive le vécu des confé­­­­­ren­­­­­cièr.e.s (le « savoir chaud ») et des éléments de théo­­­­­rie (le « savoir froid »).

La démarche vise à parta­­­­­ger et à diffu­­­­­ser des clés de compré­­­­­hen­­­­­sion de la société et à déve­­­­­lop­­­­­per l’es­­­­­prit critique.

La confé­­­­­rence gesti­­­­­cu­­­­­lée est un style de spec­­­­­tacle, et avant tout un outil d’édu­­­­­ca­­­­­tion perma­­­­­nente/popu­­­­­laire.

Si la confé­­­­­rence gesti­­­­­cu­­­­­lée est une forme de spec­­­­­tacle elle trouve plei­­­­­ne­­­­­ment son sens en étant suivie par un atelier de réflexion et/ou de mise en action destiné à appro­­­­­fon­­­­­dir la problé­­­­­ma­­­­­tique en compa­­­­­gnie des confé­­­­­rien­­­­­ciers/ières et  spect’ac­­­­­teurs qui le dési­rent.

Qui peut réali­­­­­ser une confé­­­­­rence gesti­­­­­cu­­­­­lée ?

Le cycle « monte ta conf’ » s’adresse autant à des personnes cher­­­­­chant à créer un projet person­­­­­nel qu’aux orga­­­­­ni­­­­­sa­­­­­tions dési­­­­­reuses de créer un outil péda­­­­­go­­­­­gique.

Bien que la confé­­­­­rence gesti­­­­­cu­­­­­lée vous amènera à présen­­­­­ter votre propos devant des publics, nul besoin d’avoir un bagage artis­­­­­tique ou acadé­­­­­mique pour se lancer. Les confé­­­­­rences gesti­­­­­cu­­­­­lées permettent à tout un chacun d’ex­­­­­pri­­­­­mer sa colère, ses injus­­­­­tices face à nos socié­­­­­tés domi­­­­­nées par le néo-libé­­­­­ra­­­­­lisme omni­­­­­po­tent !

Votre sujet ne doit pas être parfai­­­­­te­­­­­ment défini avant la forma­­­­­tion. Au départ, il y a un thème que vous voulez appro­­­­­fon­­­­­dir sans en être spécia­­­­­liste, l’en­­­­­vie de parta­­­­­ger des expé­­­­­riences de vie singu­­­­­lières car vous perce­­­­­vez qu’elles dévoilent de l’injus­­­­­tice, certains méca­­­­­nismes univer­­­­­sels de domi­­­­­na­­­­­tion. Le sujet se déve­­­­­loppe ensuite au gré des ateliers, des réflexions collec­­­­­tives, de vos recherches, des prises de conscience.

Quels sont les objec­­­­­tifs d’un cycle d’ate­­­­­liers « monte ta conf’ » ?

  • Cons­­­­­truire votre propos grâce à une dyna­­­­­mique collec­­­­­tive et à des outils d’édu­­­­­ca­­­­­tion popu­­­­­laire,
  • Se rappro­­­­­cher du propos pour lui donner une dimen­­­­­sion expé­­­­­rien­­­­­tielle,
  • Prendre de la distance avec le propos pour lui donner une dimen­­­­­sion poli­­­­­tique,
  • Explo­­­­­rer les mises en forme pour ancrer et donner de la force au propos.

La confé­­­­­rence gesti­­­­­cu­­­­­lée est mobi­­­­­li­­­­­sée tantôt comme un outil péda­­­­­go­­­­­gique, de campagne ou de mobi­­­­­li­­­­­sa­­­­­tion.

Quelles méthodes seront utili­­­­­sées ?

  • Il s’agira pour chacun.e des parti­­­­­ci­­­­­pant.e.s d’in­­­­­té­­­­­grer une dimen­­­­­sion biogra­­­­­phique à la théma­­­­­tique choi­­­­­sie, d’af­­­­­fi­­­­­ner leur analyse poli­­­­­tique, de trou­­­­­ver un fil permet­­­­­tant de rendre l’en­­­­­semble compré­­­­­hen­­­­­sible auprès d’un public néophyte en la matière, notam­­­­­ment en travaillant sur le rythme de la narra­­­­­tion et en y inté­­­­­grant des coupures, tant sur le fond que sur la forme.
  • Des apports théo­­­­­riques : notam­­­­­ment sur la notion d’édu­­­­­ca­­­­­tion popu­­­­­laire, sur le concept de confé­­­­­rence gesti­­­­­cu­­­­­lée, sur l’uti­­­­­li­­­­­sa­­­­­tion des récits de vie en éduca­­­­­tion popu­­­­­laire.
  • Des apports pratiques et tech­­­­­niques : des trucs et astuces pour à la fois créer le déroulé de votre confé­­­­­rence gesti­­­­­cu­­­­­lée,  la mise-en-forme du propos mais aussi vous aider à trou­­­­­ver l’ai­­­­­sance face à un public.
  • Un dispo­­­­­si­­­­­tif favo­­­­­ri­­­­­sant la construc­­­­­tion collec­­­­­tive de savoirs  qui s’ar­­­­­ti­­­­­cu­­­­­lera d’une part sur des allers/retours entre des temps collec­­­­­tifs et des temps indi­­­­­vi­­­­­dua­­­­­li­­­­­sés et d’autre part, des expé­­­­­ri­­­­­men­­­­­ta­­­­­tions scéniques qui feront ensuite l’objet d’ap­­­­­ports pratiques et théo­­­­­riques de la part des parti­­­­­ci­­­­­pants.
  • Une capi­­­­­ta­­­­­li­­­­­sa­­­­­tion de vos expé­­­­­riences : des ateliers sur les histoires de vie, l’ana­­­­­lyse de pratiques profes­­­­­sion­­­­­nelles, etc.
  • Des bilans collec­­­­­tifs et indi­­­­­vi­­­­­duels seront effec­­­­­tués tout au long des ateliers afin de mesu­­­­­rer les écarts poten­­­­­tiels entre les attentes des parti­­­­­ci­­­­­pant.e.s, les objec­­­­­tifs de départ et le dérou­­­­­le­­­­­ment effec­­­­­tif des ateliers.

Qui encadre ce cycle « monte ta conf’ » ? 

L’équipe d’ani­­­­­ma­­­­­tion est compo­­­­­sée de 1 anima­­­­­trice de la Volte et 1 anima­­­­­trice des Equipes Popu­­­­­laires (en fonc­­­­­tion du nombre d’ins­­­­­crits).

  • Katty Mascia­­­­­relli : Après un parcours de 10 ans à la concep­­­­­tion et à la direc­­­­­tion d’un centre cultu­­­­­rel, plus de 20 ans de travail dans le théâtre-action comme comé­­­­­dienne-anima­­­­­trice et ensuite comme direc­­­­­trice du Centre du Théâtre Action. C’est en 2014 qu’elle crée une confé­­­­­rence gesti­­­­­cu­­­­­lée sur le secteur du théatre-action. La voici dans une phase de trans­­­­­mis­­­­­sion avec un apport supplé­­­­­men­­­­­taire, l’ap­­­­­proche neuro-cogni­­­­­tive et compor­­­­­te­­­­­men­­­­­tale.
  • Gene­­­­­viève Cabodi : Comé­­­­­dienne depuis 30 ans en théâtre de rue, elle a quitté en 2008 son statut d’ar­­­­­tiste pour travailler dans le secteur socio-cultu­­­­­relle comme anima­­­­­trice et forma­­­­­trice, dans un 1er temps pour une orga­­­­­ni­­­­­sa­­­­­tion de jeunesse, ensuite aux équipes popu­­­­­laires de Verviers. En 2014, elle a suivi en Bretagne la forma­­­­­tion avec Franck Lepage « monte ta conf’ », en 2016, elle a suivi la forma­­­­­tion « crea­­­­­coll » pour deve­­­­­nir comé­­­­­dienne anima­­­­­trice en théâtre-action. Depuis, elle a deux confé­­­­­rences gesti­­­­­cu­­­­­lées et elle mène deux ateliers en créa­­­­­tion collec­­­­­tive.

Autres groupes

Voir tous les groupes