Revue

Elec­tions : Un grand besoin de débat démo­cra­tique ( Contrastes Avril 2014)

Les élec­­­­­­­tions, un temps fort pour l’édu­­­­­­­ca­­­­­­­tion perma­­­­­­­nente

Elections : Un grand besoin de débat démocratique (Mars 2014)Encore un dossier sur les élec­­­­­­­tions, alors que tout semble déjà avoir été dit dans les jour­­­­­­­naux et sur les plateaux de TV ?

Les enjeux sont cepen­­­­­­­dant majeurs et nous ne pouvions pas ne pas y consa­­­­­­­crer ce numéro. Mais par quel bout le prendre ?

Notre rôle d’édu­­­­­­­ca­­­­­­­tion perma­­­­­­­nente nous a guidés dans le choix des quatre portes d’en­­­­­­­trée de ce numéro. Tout d’abord, nous pensons qu’il était essen­­­­­­­tiel de saisir une série d’enjeux pour les trois élec­­­­­­­tions qui nous attendent le 25 mai.

Comprendre pour avoir envie de s’y inté­­­­­­­res­­­­­­­ser et prendre part aux débats, de manière à ne plus être des citoyens avachis, débous­­­­­­­so­­­­­­­lés ou déses­­­­­­­pé­­­­­­­rés.

Ensuite, nous nous inter­­­­­­­­­­­­­ro­­­­­­­geons sur les notions mêmes de démo­­­­­­­cra­­­­­­­tie et d’élec­­­­­­­tions qui semblent ne plus aller auto­­­­­­­ma­­­­­­­tique­­­­­­­ment de pair pour tout le monde.

Aujourd’­­­­­­­hui les citoyens, mieux infor­­­­­­­més qu’hier et plus dési­­­­­­­reux de donner leur avis, manquent de lieux et de moments pour des débats sur des enjeux qui les concernent au premier chef. Une démo­­­­­­­cra­­­­­­­tie qui s’en­­­­­­­dort… et c’est la porte ouverte au réveil du popu­­­­­­­lisme.

C’est hélas ce qui se passe actuel­­­­­­­le­­­­­­­ment dans la plupart des pays euro­­­­­­­péens. Or le popu­­­­­­­lisme, c’est le contraire du péda­­­­­­­go­­­­­­­gisme, comme le dit très juste­­­­­­­ment Isabelle Sten­­­­­­­gers.

Ici encore, l’édu­­­­­­­ca­­­­­­­tion perma­­­­­­­nente prend tout son sens. Enfin, en tant que mouve­­­­­­­ment progres­­­­­­­siste, nous nous inté­­­­­­­res­­­­­­­sons égale­­­­­­­ment à un autre réveil, celui de la gauche radi­­­­­­­cale en Belgique. Ce réveil serait à tout le moins un signal fort pour construire, avec l’en­­­­­­­semble des mouve­­­­­­­ments et partis progres­­­­­­­sistes, un réel contre-pouvoir aux lois du marché.

Pour réali­­­­­­­ser ce dossier, nous avons béné­­­­­­­fi­­­­­­­cié de la précieuse colla­­­­­­­bo­­­­­­­ra­­­­­­­tion d’Isa­­­­­­­belle Sten­­­­­­­gers, Jean Faniel et Frédé­­­­­­­ric Ligot (voir dos de couver­­­­­­­ture). Nous les en remer­­­­­­­cions chaleu­­­­­­­reu­­­­­­­se­­­­­­­ment.

Sommaire

p 3 ENJEUX ÉLECTORAUX : D’UNE PIERRE, TROIS COUPS !
Par Jean- Michel Char­­­­­­­lier
Sera-ce un beau dimanche enso­­­­­­­leillé que ce 25 mai ?Ou de tristes nuages obscur­­­­­­­ci­­­­­­­ront-ils notre ciel poli­­­­­­­tique ?Les élec­­­­­­­teurs sont appe­­­­­­­lés à un triple scru­­­­­­­tin. Et pour les nombreux parti­­­­­­­sans d’une société plus juste et plus égali­­­­­­­taire, les enjeux sont majeurs.

p 7 RÉVEILLER UNE DÉMOCRATIE ASSOUPIE
Par Paul Blanjean et Monique Van Dieren
Les grains de sable dans les rouages démo­­­­­­­cra­­­­­­­tiques entament sérieu­­­­­­­se­­­­­­­ment la confiance des citoyens envers la gestion de l’in­­­­­­­té­­­­­­­rêt collec­­­­­­­tif. Qu’est-ce qui affai­­­­­­­blit la démo­­­­­­­cra­­­­­­­tie aujourd’­­­­­­­hui ? Comment lui redon­­­­­­­ner sens et vigueur ? Les propo­­­­­­­si­­­­­­­tions divergent mais elles ont un point commun : l’ur­­­­­­­gence d’in­­­­­­­vi­­­­­­­ter à penser et à débattre. ça s’ap­­­­­­­pelle l’édu­­­­­­­ca­­­­­­­tion perma­­­­­­­nen­­­­­­­te…

p 11 POPULISME : L’ARME DE DESTRUCTION MASSIVE DE LA DEMOCRATIE
Par Clau­­­­­­­dia Bene­­­­­­­detto
Les citoyens sont souvent débous­­­­­­­so­­­­­­­lés, ont besoin d’être rassu­­­­­­­rés… mais par qui ? Les partis tradi­­­­­­­tion­­­­­­­nels qui les ont déçus ? L’Eu­­­­­­­rope qui reste une entité abstraite et incom­­­­­­­pré­­­­­­­hen­­­­­­­sible pour la plupart d’entre eux ? Dans un tel contexte de désen­­­­­­­chan­­­­­­­te­­­­­­­ment, la démo­­­­­­­cra­­­­­­­tie est malme­­­­­­­née, les popu­­­­­­­la­­­­­­­tions ont moins confiance en les insti­­­­­­­tu­­­­­­­tions et les ombres d’un passé pas si loin­­­­­­­tain planent.

p 16 EVOLUTION DE LA GAUCHE : VERS UN NOUVEAU CONTRE-POUVOIR ?
Par Chris­­­­­­­tine Stein­­­­­­­bach
En signant le traité euro­­­­­­­péen qui engage la Belgique dans l’aus­­­­­­­té­­­­­­­rité voulue par l’Eu­­­­­­­rope, les partis au pouvoir auraient-ils réveillé un géant trop long­­­­­­­temps endormi ? Cet acte a large­­­­­­­ment contri­­­­­­­bué en tous cas à l’émer­­­­­­­gence de PTB-go, ralliant de nombreuses voix autour du parti de gauche radi­­­­­­­cale. Au-delà du résul­­­­­­­tat élec­­­­­­­to­­­­­­­ral à venir, ce réveil lance de solides et peut-être fruc­­­­­­­tueux défis, tant à la gauche « tradi­­­­­­­tion­­­­­­­nelle » qu’aux mouve­­­­­­­ments collec­­­­­­­tifs.

Prix au n°

Prix au n°  : 2 €
Pour s’abon­­­­­­­ner (Contrastes + La Four­­­­­­­mi­­­­­­­lière)



S'abonner

Les champs marqués d’une * sont obligatoires.