Pour une citoyen­neté active et critique

Les Equipes Popu­laires réalisent des dossiers péda­go­giques et des outils d’ani­ma­tion à desti­na­tion des groupes impliqués dans des actions citoyennes et de toute personne inté­res­sée par les théma­tiques abor­dées par le mouve­ment. Ces publi­ca­tions proposent des clés d’ana­lyse et des méthodes pour permettre aux personnes et aux groupes d’exer­cer une citoyen­neté active et critique (modèles de crois­sance, citoyen­neté commu­na­le…) Elles portent égale­ment un regard critique et pros­pec­tif sur des pratiques ou des idées qui favo­risent l’ac­qui­si­tion de droits (protec­tion sociale, égali­té…).

      Un regard diffé­rent sur la société

« Contrastes » est la revue bimes­trielle (20 pages) des Equipes Popu­laires. Tous les deux mois, elle propose un dossier péda­go­gique sur des thèmes divers tels que la démo­cra­tie en danger, la crise sani­taire Covid-19, l’épui­se­ment des ressources éner­gé­tiques, le fémi­nisme, l’im­pôt, le droit d’asile, le crédit, le loge­ment… Acces­sible à tous, elle a l’am­bi­tion de faire de nous, de vous, des citoyens infor­més, critiques et actifs.

N.B. : Pour toute commande envoyée par la poste, les frais d’ex­pé­di­tion sont factu­rés. S’abon­ner

ACCES AUX DROITS SOCIAUX : UN COMBAT QUOTIDIEN ( Contrastes mars- avril 2022)

LA TROISIÈME VOIE EST UNE VOIE SANS ISSUE

« Les Etats […] recon­­­­­­­­­­­­­­­naissent le droit de toute personne à un niveau de vie suffi­­­­­­­­­­­­­­­sant pour elle-même et sa famille, y compris une nour­­­­­­­­­­­­­­­ri­­­­­­­­­­­­­­­ture, un vête­­­­­­­­­­­­­­­ment et un loge­­­­­­­­­­­­­­­ment suffi­­­­­­­­­­­­­­­sants, ainsi qu’à une amélio­­­­­­­­­­­­­­­ra­­­­­­­­­­­­­­­tion constante de ses condi­­­­­­­­­­­­­­­tions d’exis­­­­­­­­­­­­­­­tence »(1). Les droits sociaux (droit au travail, au loge­­­­­­­­­­­­­­­ment, à la santé, à la sécu­­­­­­­­­­­­­­­rité sociale, etc.) sont des droits humains fonda­­­­­­­­­­­­­­­men­­­­­­­­­­­­­­­taux. Ils sont la condi­­­­­­­­­­­­­­­tion de jouis­­­­­­­­­­­­­­­sance de tous les autres droits humains : « L’idéal de l’être humain libre, libéré de la crainte et de la misère, ne peut être réalisé que si des condi­­­­­­­­­­­­­­­tions permet­­­­­­­­­­­­­­­tant à chacun de jouir de ses droits écono­­­­­­­­­­­­­­­miques, sociaux et cultu­­­­­­­­­­­­­­­rels, sont créées »(2). Les droits sociaux ne peuvent donc être réali­­­­­­­­­­­­­­­sés que si les pouvoirs publics mettent en place les méca­­­­­­­­­­­­­­­nismes pour que toutes et tous puissent y avoir accès.

1. ONU, Pacte inter­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­na­­­­­­­­­­­­­­­tio­­­­­­­­­­­­­­­nal rela­­­­­­­­­­­­­­­tif aux droits écono­­­­­­­­­­­­­­­miques, sociaux et cultu­­­­­­­­­­­­­­­rels, article 11, §1.
2. Idem, préam­­­­­­­­­­­­­­­bule.

Sommaire

  • Edito -- p2
  • Accès aux droits sociaux : un combat à armes inégales -- p3
  • De quels droits parle-t-on ? -- p7
  • Interview : Céline Nieuwenhuys « Le droit à l’assistance a disparu » -- p11
  • L’automatisation des droits, en voie de concrétisation ? -- p15
  • Un Etat social très actif… dans la chasse à la fraude sociale -- p19
Lire la suite Télécharger la revue

ENERGIE : LA SURCHAUFFE ( Contrastes janvier- février 2022)

Cette éner­­­­­­­­­­­gie qui nous est chère

La flam­­­­­­­­­­­bée des prix de l’éner­­­­­­­­­­­gie est deve­­­­­­­­­­­nue à juste titre la grande inquié­­­­­­­­­­­tude des ménages belges. Face à un discours « rassu­­­­­­­­­­­riste » du gouver­­­­­­­­­­­ne­­­­­­­­­­­ment qui laisse à penser que celle-ci sera compen­­­­­­­­­­­sée par une prochaine augmen­­­­­­­­­­­ta­­­­­­­­­­­tion de l’in­­­­­­­­­­­dex, les asso­­­­­­­­­­­cia­­­­­­­­­­­tions de défense des consom­­­­­­­­­­­ma­­­­­­­­­­­teurs et de lutte contre la pauvreté ne sont pas dupes. Pour de nombreux ménages, et pas seule­­­­­­­­­­­ment les plus précaires, cette flam­­­­­­­­­­­bée des prix créera dura­­­­­­­­­­­ble­­­­­­­­­­­ment un déséqui­­­­­­­­­­­libre impor­­­­­­­­­­­tant dans leur budget.

Beau­­­­­­­­­­­coup d’entre nous s’in­­­­­­­­­­­ter­­­­­­­­­­­rogent sur les causes de cette soudaine flam­­­­­­­­­­­bée. Les deux réponses les plus compré­­­­­­­­­­­hen­­­­­­­­­­­sibles sont celles de l’aug­­­­­­­­­­­men­­­­­­­­­­­ta­­­­­­­­­­­tion forte de la demande suite à la reprise écono­­­­­­­­­­­mique post-Covid et les tensions géopo­­­­­­­­­­­li­­­­­­­­­­­tiques avec la Russie, grosse produc­­­­­­­­­­­trice de gaz. Hélas, c’est plus compliqué que cela car d’autres méca­­­­­­­­­­­nismes de régu­­­­­­­­­­­la­­­­­­­­­­­tion… et de déré­­­­­­­­­­­gu­­­­­­­­­­­la­­­­­­­­­­­tion entrent en ligne de compte. […]

Sommaire

  • Edito -- p2
  • Comprendre les prix de l’énergie : mission impossible ? -- p3
  • Le désarroi des consommateurs -- p6
  • Sortir de l’impasse du marché -- p10
  • Interview : Grégoire Wallenborn, La transition énergétique nécessite des choix drastiques -- p14
  • Fascination et course numérique : Et si on appuyait sur Pause ? -- p18
  • Augmentation des prix de l’énergie : Quelles mesures adopter ? -- p17
Lire la suite Télécharger la revue
icone soutiens Nous soutenir

Soute­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nir les Équipes Popu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­laires

Les Equipes Popu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­laires tendent chaque jour au travers de leurs actions, à défendre les droits fonda­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­men­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­taux de chacun. Comme le droit à un loge­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment décent ou à l’ac­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cès à l’éner­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­gie.

Les Équipes Popu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­laires sont un mouve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment de citoyen.ne.s qui cherchent à construire ensemble davan­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tage d’éga­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­lité

Comment ?

  • Par la parti­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ci­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­pa­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion citoyenne et l’en­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ga­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ge­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment collec­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tif
  • En s’ap­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­puyant sur la soli­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­da­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rité, la justice sociale et la démo­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cra­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tie
  • Dans le respect de chacun.e et de chaque culture

L’édu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion perma­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nente – ou popu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­laire – est au cœur de notre mouve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment. Dans nos groupes et projets, à partir de nos réali­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tés, nous construi­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sons collec­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ti­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment des paroles, des points de vue critiques et des actions collec­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tives en vue de trans­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­for­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­mer la société vers plus de démo­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cra­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tie, de soli­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­da­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rité et de tolé­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rance.

Si vous vous recon­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nais­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sez dans ces valeurs et que vous souhai­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tez vous inves­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tir dans ce mouve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment, il vous suffit de signer le bulle­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tin d’adhé­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sion. Pour ce faire, vous pouvez contac­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ter la régio­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nale la plus proche de chez vous :

Brabant-Wallon

Bruxelles

Char­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­le­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­roi-Thuin

Hainaut centre

Hainaut occi­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­den­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tal

Liège-Huy-Waremme

Luxem­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­bourg

Namur

Verviers

Imagi­­­­­­­ner, Cons­­­­­­­truire, Créer D’autres manières de faire

Chères amies, Chers amis,
Crise du Covid-19, inon­­­­­­­da­­­­­­­tions sans précé­­­­­­­dent… désillu­­­­­­­sion, décep­­­­­­­tion, tris­­­­­­­tesse, souf­­­­­­­france, déses­­­­­­­pé­­­­­­­ran­­­­­­­ce…Nous vivons une période compliquée qui nous conduit à douter de l’ave­­­­­­­nir, du quoti­­­­­­­dien même. La ques­­­­­­­tion du sens de nos vies resur­­­­­­­git brusque­­­­­­­ment.

Et nous aussi, en tant que mouve­­­­­­­ment, avons dû faire face à de nouveaux ques­­­­­­­tion­­­­­­­ne­­­­­­­ments, à la place que nous allions prendre au sein de cette nouvelle réalité. Cela n’a pas été facile, vous vous en doutez, mais une chose ne nous a jamais quit­­­­­­­tée, la convic­­­­­­­tion que notre travail d’édu­­­­­­­ca­­­­­­­tion perma­­­­­­­nente dans vos quar­­­­­­­tiers, au plus près des gens a une utilité. Partant de ce moteur, nous avons pu nous réin­­­­­­­ven­­­­­­­ter, travailler autre­­­­­­­ment, décou­­­­­­­vrir d’autres manières de faire.

Nous avons fait preuve de créa­­­­­­­ti­­­­­­­vité : au Luxem­­­­­­­bourg, des citoyen.ne.s ont accro­­­­­­­ché dans la rue, leurs créa­­­­­­­tions origi­­­­­­­nales abor­­­­­­­dant la soli­­­­­­­da­­­­­­­rité, l’en­­­­­­­traide, la justice pour tous… A Lessines, nous avons proposé de commu­­­­­­­niquer via un cour­­­­­­­rier chinois, cour­­­­­­­rier qui est complété par celui qui le reçoit et qui l‘en­­­­­­­voie à son tour. A Verviers, des marches alter­­­­­­­na­­­­­­­tives ont vu le jour. Celles-ci ont inter­­­­­­­­­­­­­rogé la culture, le lien social, le bien-être mais aussi la tran­­­­­­­si­­­­­­­tion écolo­­­­­­­gique. A Bruxelles, on porte publique­­­­­­­ment la parole des plus précaires.

Mais aussi des répé­­­­­­­ti­­­­­­­tions de théâtre à distance, des fresques murales, des ateliers d’ar­­­­­­­pen­­­­­­­ta­­­­­­ge… 2020 aurait pu être une année para­­­­­­­ly­­­­­­­sante et trau­­­­­­­ma­­­­­­­ti­­­­­­­sante. Mais cela n’a pas été le cas : nous y voyons le signe de la soli­­­­­­­dité de nos valeurs, de nos liens et de nos enga­­­­­­­ge­­­­­­­ments mais aussi de la soli­­­­­­­da­­­­­­­rité qui existe à tous les étages aux Equipes Popu­­­­­­­laires. Nous avons encore et toujours besoin de vous pour avan­­­­­­­cer vers ce qui nous anime tou.te.s :

ENSEMBLE,
CONTINUONS À FAIRE GRANDIR LA DÉMOCRATIE
ET À FAIRE RECULER LES INJUSTICES ET LES INÉGALITÉS !

Soli­­­­­­­dai­­­­­­­re­­­­­­­ment,
Les Equipes Popu­­­­­­­laires

Bon à savoir :

Nous vous propo­­­­­­­sons de verser 20 € au compte des Equipes Popu­­­­­­­laires BE95 7995 5035 4558 en mention­­­­­­­nant
« Don Sol-EP » en commu­­­­­­­ni­­­­­­­ca­­­­­­­tion. Vous pouvez aussi verser moins… Ou verser plus…
En sachant que la déduc­­­­­­­tion fiscale est possible à partir de 40 € par an.

    Formulaire de don

    Les champs marqués d’une * sont obligatoires