Pour une citoyenneté active et critique

Les Equipes Popu­laires réalisent des dossiers péda­go­giques et des outils d’ani­ma­tion à desti­na­tion des groupes impliqués dans des actions citoyennes et de toute personne inté­res­sée par les théma­tiques abor­dées par le mouve­ment. Ces publi­ca­tions proposent des clés d’ana­lyse et des méthodes pour permettre aux personnes et aux groupes d’exer­cer une citoyen­neté active et critique (modèles de crois­sance, citoyen­neté commu­na­le…) Elles portent égale­ment un regard critique et pros­pec­tif sur des pratiques ou des idées qui favo­risent l’ac­qui­si­tion de droits (protec­tion sociale, égali­té…).

      Un regard diffé­rent sur la société

« Contrastes » est la revue bimes­trielle (20 pages) des Equipes Popu­laires. Tous les deux mois, elle propose un dossier péda­go­gique sur des thèmes divers tels que la démo­cra­tie en danger, la crise sani­taire Covid-19, l’épui­se­ment des ressources éner­gé­tiques, le fémi­nisme, l’im­pôt, le droit d’asile, le crédit, le loge­ment… Acces­sible à tous, elle a l’am­bi­tion de faire de nous, de vous, des citoyens infor­més, critiques et actifs.

N.B. : Pour toute commande envoyée par la poste, les frais d’ex­pé­di­tion sont factu­rés. S’abon­ner

Quand les terri­toires se revi­vi­fient (Contrastes novembre-décembre 2022)

Objec­­­­­­­­­­­tif terre : en appro­­­­­­­­­­­che…

Il y a des femmes et des hommes qui, par leurs œuvres, leurs actes ou leurs réflexions, inspirent autour d’eux, suscitent des chan­­­­­­­­­­­ge­­­­­­­­­­­ments, influencent leur époque. De leur vivant déjà, mais bien au-delà. Le philo­­­­­­­­­­­sophe Bruno Latour, décédé le 9 octobre dernier, a consa­­­­­­­­­­­cré la dernière partie de son exis­­­­­­­­­­­tence à décou­­­­­­­­­­­vrir et à explo­­­­­­­­­­­rer un terri­­­­­­­­­­­toire oublié, dont le Progrès, la mondia­­­­­­­­­­­li­­­­­­­­­­­sa­­­­­­­­­­­tion et la moder­­­­­­­­­­­nité nous avaient éloi­­­­­­­­­­­gnés. Ce terri­­­­­­­­­­­toire, c’est le seul dont on dispose : la terre. Sous la plume de Latour, la terre ne désigne plus le globe terrestre, le « monde » de la mondia­­­­­­­­­­­li­­­­­­­­­­­sa­­­­­­­­­­­tion, ce réser­­­­­­­­­­­voir de ressources qu’on pensait infi­­­­­­­­­­­nies, dispo­­­­­­­­­­­nibles pour le « déve­­­­­­­­­­­lop­­­­­­­­­­­pe­­­­­­­­­­­ment ». Par le mot « terre », le philo­­­­­­­­­­­sophe désigne plutôt le « terrestre », c’est-à-dire la mince couche qui abrite la vie, qui a été façon­­­­­­­­­­­née par le vivant lui-même, qui est mena­­­­­­­­­­­cée aujourd’­­­­­­­­­­­hui par le dérè­­­­­­­­­­­gle­­­­­­­­­­­ment clima­­­­­­­­­­­tique et la destruc­­­­­­­­­­­tion de la biodi­­­­­­­­­­­ver­­­­­­­­­­­sité.

Sommaire

  • Dans les ceintures alimentaires, nature et culture se réajustent-- p3
  • "Où atterrir ?" avec Bruno Latour-- p6
  • Interview : Julien Charles/ Territoires zéro chômeur : Un emploi pour tous et pas juste pour les bisounours-- p9
  • Les GAL... au service de la transition ? -- p13
  • Les ZAD, foyers de résistance exemplaires-- p16
  • Des cités interculturelles-- p19
Lire la suite Télécharger la revue

Six regards pour l’éga­lité (Contrastes septembre-octobre 2022)

L’éga­­­­­lité, partout et nulle part

Les êtres humains ne naissent pas égaux, c’est évident. Nous sommes, toutes et tous, de couleurs diffé­­­­­rentes, plus ou moins grands, plus ou moins beaux, plus ou moins intel­­­­­li­­­­­gents, plus ou moins forts, plus ou moins valides. Nous nais­­­­­sons dans des endroits plus ou moins sécu­­­­­ri­­­­­sants et dans des familles plus ou moins aisées. C’est un fait. Mais un fait dont toutes les grandes théo­­­­­ries poli­­­­­tiques ont fait leur cheval de bataille, leur bastion à prendre.

Sommaire

  • Regard de notre mouvement-- p3
  • Regard philosophique-- p6
  • Regard économique - Interview-- p9
  • Regard historique et anthropologique-- p12
  • Regard lié au genre-- p15
  • Regard sanitaire -- p18
Lire la suite Télécharger la revue
icone soutiens Nous soutenir

Soute­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nir les Équipes Popu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­laires

Les Equipes Popu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­laires tendent chaque jour au travers de leurs actions, à défendre les droits fonda­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­men­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­taux de chacun. Comme le droit à un loge­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment décent ou à l’ac­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cès à l’éner­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­gie.

Les Équipes Popu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­laires sont un mouve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment de citoyen.ne.s qui cherchent à construire ensemble davan­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tage d’éga­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­lité

Comment ?

  • Par la parti­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ci­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­pa­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion citoyenne et l’en­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ga­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ge­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment collec­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tif
  • En s’ap­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­puyant sur la soli­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­da­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rité, la justice sociale et la démo­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cra­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tie
  • Dans le respect de chacun.e et de chaque culture

L’édu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion perma­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nente – ou popu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­laire – est au cœur de notre mouve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment. Dans nos groupes et projets, à partir de nos réali­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tés, nous construi­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sons collec­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ti­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment des paroles, des points de vue critiques et des actions collec­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tives en vue de trans­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­for­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­mer la société vers plus de démo­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cra­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tie, de soli­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­da­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rité et de tolé­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rance.

Si vous vous recon­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nais­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sez dans ces valeurs et que vous souhai­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tez vous inves­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tir dans ce mouve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment, il vous suffit de signer le bulle­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tin d’adhé­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sion. Pour ce faire, vous pouvez contac­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ter la régio­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nale la plus proche de chez vous :

Brabant-Wallon

Bruxelles

Char­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­le­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­roi-Thuin

Hainaut centre

Hainaut occi­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­den­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tal

Liège-Huy-Waremme

Luxem­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­bourg

Namur

Verviers

Imagi­­­­­­­­­­­­­ner, Cons­­­­­­­­­­­­­truire, Créer D’autres manières de faire

Chères amies, Chers amis,
Crise du Covid-19, inon­­­­­­­­­­­­­da­­­­­­­­­­­­­tions sans précé­­­­­­­­­­­­­dent… désillu­­­­­­­­­­­­­sion, décep­­­­­­­­­­­­­tion, tris­­­­­­­­­­­­­tesse, souf­­­­­­­­­­­­­france, déses­­­­­­­­­­­­­pé­­­­­­­­­­­­­ran­­­­­­­­­­­­­ce…Nous vivons une période compliquée qui nous conduit à douter de l’ave­­­­­­­­­­­­­nir, du quoti­­­­­­­­­­­­­dien même. La ques­­­­­­­­­­­­­tion du sens de nos vies resur­­­­­­­­­­­­­git brusque­­­­­­­­­­­­­ment.

Et nous aussi, en tant que mouve­­­­­­­­­­­­­ment, avons dû faire face à de nouveaux ques­­­­­­­­­­­­­tion­­­­­­­­­­­­­ne­­­­­­­­­­­­­ments, à la place que nous allions prendre au sein de cette nouvelle réalité. Cela n’a pas été facile, vous vous en doutez, mais une chose ne nous a jamais quit­­­­­­­­­­­­­tée, la convic­­­­­­­­­­­­­tion que notre travail d’édu­­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­­tion perma­­­­­­­­­­­­­nente dans vos quar­­­­­­­­­­­­­tiers, au plus près des gens a une utilité. Partant de ce moteur, nous avons pu nous réin­­­­­­­­­­­­­ven­­­­­­­­­­­­­ter, travailler autre­­­­­­­­­­­­­ment, décou­­­­­­­­­­­­­vrir d’autres manières de faire.

Nous avons fait preuve de créa­­­­­­­­­­­­­ti­­­­­­­­­­­­­vité : au Luxem­­­­­­­­­­­­­bourg, des citoyen.ne.s ont accro­­­­­­­­­­­­­ché dans la rue, leurs créa­­­­­­­­­­­­­tions origi­­­­­­­­­­­­­nales abor­­­­­­­­­­­­­dant la soli­­­­­­­­­­­­­da­­­­­­­­­­­­­rité, l’en­­­­­­­­­­­­­traide, la justice pour tous… A Lessines, nous avons proposé de commu­­­­­­­­­­­­­niquer via un cour­­­­­­­­­­­­­rier chinois, cour­­­­­­­­­­­­­rier qui est complété par celui qui le reçoit et qui l‘en­­­­­­­­­­­­­voie à son tour. A Verviers, des marches alter­­­­­­­­­­­­­na­­­­­­­­­­­­­tives ont vu le jour. Celles-ci ont inter­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rogé la culture, le lien social, le bien-être mais aussi la tran­­­­­­­­­­­­­si­­­­­­­­­­­­­tion écolo­­­­­­­­­­­­­gique. A Bruxelles, on porte publique­­­­­­­­­­­­­ment la parole des plus précaires.

Mais aussi des répé­­­­­­­­­­­­­ti­­­­­­­­­­­­­tions de théâtre à distance, des fresques murales, des ateliers d’ar­­­­­­­­­­­­­pen­­­­­­­­­­­­­ta­­­­­­ge… 2020 aurait pu être une année para­­­­­­­­­­­­­ly­­­­­­­­­­­­­sante et trau­­­­­­­­­­­­­ma­­­­­­­­­­­­­ti­­­­­­­­­­­­­sante. Mais cela n’a pas été le cas : nous y voyons le signe de la soli­­­­­­­­­­­­­dité de nos valeurs, de nos liens et de nos enga­­­­­­­­­­­­­ge­­­­­­­­­­­­­ments mais aussi de la soli­­­­­­­­­­­­­da­­­­­­­­­­­­­rité qui existe à tous les étages aux Equipes Popu­­­­­­­­­­­­­laires. Nous avons encore et toujours besoin de vous pour avan­­­­­­­­­­­­­cer vers ce qui nous anime tou.te.s :

ENSEMBLE,
CONTINUONS À FAIRE GRANDIR LA DÉMOCRATIE
ET À FAIRE RECULER LES INJUSTICES ET LES INÉGALITÉS !

Soli­­­­­­­­­­­­­dai­­­­­­­­­­­­­re­­­­­­­­­­­­­ment,
Les Equipes Popu­­­­­­­­­­­­­laires

Bon à savoir :

Nous vous propo­­­­­­­­­­­­­sons de verser 20 € au compte des Equipes Popu­­­­­­­­­­­­­laires BE95 7995 5035 4558 en mention­­­­­­­­­­­­­nant
« Don Sol-EP » en commu­­­­­­­­­­­­­ni­­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­­tion. Vous pouvez aussi verser moins… Ou verser plus…
En sachant que la déduc­­­­­­­­­­­­­tion fiscale est possible à partir de 40 € par an.

    Formulaire de don

    Les champs marqués d’une * sont obligatoires