Revue

ENERGIE : Le four­nis­seur est ROI ! (Contrastes, février 2016)

Agir pour proté­­­­­ger les usagers faibles

ENERGIE : Le fournisseur est ROI ! (Contrastes, janvier 2016)L’éner­­­­­gie est une matière aussi indis­­­­­pen­­­­­sable au quoti­­­­­dien qu’elle est complexe à comprendre ! Surtout depuis l’ou­­­­­ver­­­­­ture à la concur­­­­­rence des marchés du gaz et de l’élec­­­­­tri­­­­­cité.

Le consom­­­­­ma­­­­­teur rési­­­­­den­­­­­tiel n’y a pour­­­­­tant pas gagné grand-chose. Avant, un opéra­­­­­teur unique négo­­­­­ciait le prix pour tout le monde. Main­­­­­te­­­­­nant, chacun est supposé faire cela tout seul sur base de sa consom­­­­­ma­­­­­tion person­­­­­nelle.

Autant dire que la libé­­­­­ra­­­­­li­­­­­sa­­­­­tion a placé le citoyen dans une rela­­­­­tion très inégale avec le four­­­­­nis­­­­­seur. Comment choi­­­­­sir le meilleur contrat en fonc­­­­­tion de sa consom­­­­­ma­­­­­tion, parmi les diverses offres tari­­­­­faires ? Comment ne pas se lais­­­­­ser abuser par un démar­­­­­cheur peu scru­­­­­pu­­­­­leux ? Comment s’y prendre pour contes­­­­­ter une facture ? Que faire en cas de diffi­­­­­culté pour la payer ?

Connaître et défendre ses droits en éner­­­­­gie est vrai­­­­­ment essen­­­­­tiel. C’est pourquoi ce numéro de Contrastes s’y inté­­­­­resse et consacre l’in­­­­­ter­­­­­view au service d’ap­­­­­pui Ener­­­­­gie Info Wallo­­­­­nie et au centre d’in­­­­­for­­­­­ma­­­­­tion bruxel­­­­­lois Infor Gaz Elec.

Pour rééqui­­­­­li­­­­­brer cette rela­­­­­tion inéqui­­­­­table, chaque Région a établi des règles de protec­­­­­tion des consom­­­­­ma­­­­­teurs, en parti­­­­­cu­­­­­lier les plus vulné­­­­­rables.

Mais la qualité de cette protec­­­­­tion diffère. Les Bruxel­­­­­lois ont davan­­­­­tage de raisons de se féli­­­­­ci­­­­­ter : par exemple, ils peuvent comp­­­­­ter sur une plus grande stabi­­­­­lité car les four­­­­­nis­­­­­seurs doivent faire des offres de contrats de trois ans ; et aucune coupure de four­­­­­ni­­­­­ture ne peut avoir lieu sans déci­­­­­sion de justice. C’est le résul­­­­­tat d’un combat asso­­­­­cia­­­­­tif et d’une volonté poli­­­­­tique.

En Wallo­­­­­nie, on n’a pas pu éviter les comp­­­­­teurs à budget. En quoi sont-ils un instru­­­­­ment d’ex­­­­­clu­­­­­sion sociale ? Ce numéro vous l’ex­­­­­plique.

Le parcours de l’éner­­­­­gie jusque dans les foyers requiert une tech­­­­­no­­­­­lo­­­­­gie sans cesse plus sophis­­­­­tiquée. Mais pour qu’elle soit réel­­­­­le­­­­­ment acces­­­­­sible à tous, il faut se garder d’ac­­­­­cueillir toute inno­­­­­va­­­­­tion comme une évidence, sans d’abord se poser des ques­­­­­tions sur ses consé­quences.

Ainsi, on parle des comp­­­­­teurs « intel­­­­­li­­­­­gents » ou commu­­­­­ni­­­­­cants comme si c’était déjà fait. Mais que coûte­­­­­ront-ils ? A quoi servi­­­­­ront-ils et… à qui ? Quelles infor­­­­­ma­­­­­tions commu­­­­­nique­­­­­ront-ils avec quel impact sur la vie privée ? Ces ques­­­­­tions valent bien un débat !

On en parle donc aussi dans ce dossier. Chère éner­­­­­gie… trop chère même ! D’au­­­­­tant plus chère à l’unité si vous consom­­­­­mez peu.

Le tarif dégres­­­­­sif est socia­­­­­le­­­­­ment injuste et écolo­­­­­gique­­­­­ment absurde. Rendre la tari­­­­­fi­­­­­ca­­­­­tion plus progres­­­­­sive, les asso­­­­­cia­­­­­tions plaident pour, les Régions y pensent.

Certes, cela implique de prendre en compte des situa­­­­­tions spéci­­­­­fiques, comme les comp­­­­­teurs collec­­­­­tifs. Mais juste­­­­­ment, il faut en finir avec ces comp­­­­­teurs ! Voilà bien un cas où l’obs­­­­­tacle peut deve­­­­­nir une oppor­­­­­tu­­­­­nité pour faire avan­­­­­cer l’ac­­­­­cès à l’éner­­­­­gie pour tous. Saisis­­­­­sons-la !

ENERGIE : Le fournisseur est ROI ! (Contrastes, janvier 2016)

p3 Vente à domi­­­­­cile : Stop au démar­­­­­chage ! La libé­­­­­ra­­­­­li­­­­­sa­­­­­tion des marchés du gaz et de l’élec­­­­­tri­­­­­cité en 2007 a mis en concur­­­­­rence les four­­­­­nis­­­­­seurs commer­­­­­ciaux actifs en Région wallonne. Pour convaincre de nouveaux clients de conclure un contrat d’éner­­­­­gie, diffé­­­­­rentes tech­­­­­niques de vente se sont déve­­­­­lop­­­­­pées. Le démar­­­­­chage à domi­­­­­cile en est une, parti­­­­­cu­­­­­liè­­­­­re­­­­­ment agres­­­­­sive. Des asso­­­­­cia­­­­­tions se mobi­­­­­lisent pour dire stop au démar­­­­­chage.

p7 Comp­­­­­teur à budget : Pas d’argent ? Pas de courant ! Sans éner­­­­­gie, pas de loge­­­­­ment décent ! C’est donc un bien de première néces­­­­­sité auquel les pouvoirs publics doivent garan­­­­­tir un accès mini­­­­­mum. Mais depuis la libé­­­­­ra­­­­­li­­­­­sa­­­­­tion, ce souci de l’in­­­­­té­­­­­rêt géné­­­­­ral s’est réduit. Si les Bruxel­­­­­lois peuvent se féli­­­­­ci­­­­­ter de la qualité de la protec­­­­­tion que leur gouver­­­­­ne­­­­­ment a assu­­­­­rée, il n’en est pas de même pour les Wallons. Surtout s’ils ont des fins de mois diffi­­­­­ciles : gare au comp­­­­­teur à budget !

p10 Inter­­­­­view : Connaître et défendre ses droits La libé­­­­­ra­­­­­li­­­­­sa­­­­­tion des marchés du gaz et de l’élec­­­­­tri­­­­­cité ont placé le consom­­­­­ma­­­­­teur dans une rela­­­­­tion inégale avec les four­­­­­nis­­­­­seurs. Comment compa­­­­­rer les prix, s’in­­­­­for­­­­­mer sur ses droits, se faire aider ? C’est pour répondre à ces ques­­­­­tions qu’ont été créés le centre d’in­­­­­for­­­­­ma­­­­­tion Infor Gaz Elec à Bruxelles et le service d’ap­­­­­pui Ener­­­­­gie Info Wallo­­­­­nie. Nico­­­­­las Poncin (IGE) et Marie Charles (EIW), nous en parlent.

p14Comp­­­­­teurs intel­­­­­li­­­­­gents : La dicta­­­­­ture des tech­­­­­no­­­­­crates ! Faites-les sortir par la porte, ils reviennent par la fenêtre. Les comp­­­­­teurs dits intel­­­­­li­­­­­gents (à ne pas confondre avec les comp­­­­­teurs à budget !) séduisent les déci­­­­­deurs qui y voient une avan­­­­­cée tech­­­­­no­­­­­lo­­­­­gique inéluc­­­­­table. Et pour­­­­­tant, si elle s’im­­­­­pose, elle boule­­­­­ver­­­­­se­­­­­rait la vie des consom­­­­­ma­­­­­teurs. Cela pose de vraies ques­­­­­tions qui appellent à un vrai débat !

p17Tari­­­­­fi­­­­­ca­­­­­tion progres­­­­­sive : Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain ! En Belgique, les tarifs de l’élec­­­­­tri­­­­­cité sont dégres­­­­­sifs. Plus un ménage consomme d’élec­­­­­tri­­­­­cité, moins il paiera son kWh à l’unité. L’idée de payer plus cher quand on consomme moins est injuste en ce qui concerne l’éner­­­­­gie. Des pistes pour atté­­­­­nuer, voire suppri­­­­­mer cette dégres­­­­­si­­­­­vité ont été mises sur la table dans les Régions avec des desti­­­­­nées diverses.

Prix au n°

Prix au n°  : 2 € (+ frais d’en­­­­­voi)
Pour s’abon­­­­­ner (Contrastes + La Four­­­­­mi­­­­­lière)



S'abonner

Les champs marqués d’une * sont obligatoires.