Revue

Le sens de la fête (Contrastes Nov.-Déc. 2019)

Le coeur à la fête, malgré tout… L’en­­­­­­­­­­­­­­­­­vie de faire la fête reste inoxy­­­­­­­­­­­­­­­­­dable quels que soient nos lati­­­­­­­­­­­­­­­­­tudes, notre porte-monnaie et l’âge de nos artères. Même si le côté mercan­­­­­­­­­­­­­­­­­tile a fait main basse sur l’es­­­­­­­­­­­­­­­­­prit de la fête, le plai­­­­­­­­­­­­­­­­­sir de la fête et son rôle sociale restent intacts… à condi­­­­­­­­­­­­­­­­­tion d’avoir accès. En effet, de nombreuses personnes en sont exclues… La fête est parfois au coeur du mili­­­­­­­­­­­­­­­­­tan­­­­­­­­­­­­­­­­­tisme. Quant au sens de la fête , il joue sur l’am­­­­­­­­­­­­­­­­­bi­­­­­­­­­­­­­­­­­guïté de cette expres­­­­­­­­­­­­­­­­­sion: à la fois inter­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ro­­­­­­­­­­­­­­­­­ga­­­­­­­­­­­­­­­­­tion sur la signi­­­­­­­­­­­­­­­­­fi­­­­­­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­­­­­­tion de la fête, soit éloge de celles et ceux qui ont le sens de la fête!